Ministère de l'Énergie et des Hydrocarbures

mot du ministre

LE MOT DU MINISTRE

Le MEH occupe une position stratégique dans la vie de la Nation

Madagascar avance pas à pas dans la réalisation du Velirano 2 : « l’énergie et l’eau pour tous » . Le challenge est important : offrir une électricité moins chère à la population, mais également dans l’optique d’électrifier et de raccorder tout le pays.

Le Ministère de l’énergie et des Hydrocarbures (MEH), occupe une position stratégique dans la vie de la Nation. Il est à pied d’œuvre pour relever plusieurs défis dans ce secteur de l’énergie et des hydrocarbures. Il s’agit de garantir la qualité et la quantité aussi bien de l’électricité que des hydrocarbures. Le MEH est en première ligne sur des sujets sur lesquels dépendent de larges pans de l’économie nationale : le coût du kilowattheure, le prix à la pompe… Le secteur des hydrocarbures est essentiel pour le pays. Le MEH s’engage à fournir des carburants de qualité et à prix abordable à la population malgache, à travers les opérateurs pétroliers qui sont autant de partenaires que des acteurs majeurs du secteur.

Depuis 2019, nous sommes dans cette trajectoire : lorsque nous encourageons l’électrification rurale, les réformes au sein de la JIRAMA ; lorsque nous encourageons l’hybridation des centrales électriques. Du ménage rural le plus enclavé jusqu’aux grandes firmes industrielles des agglomérations urbaines, l’énergie est indispensable pour le développement. C’est dans ce sens que la réduction du tarif de l’énergie, reconnu comme étant parmi les plus chers en Afrique subsaharienne, joue un rôle capital dans l’essor socio-économique du pays. Mais le processus ne peut se faire sans l’accroissement de la production et la multiplication des acteurs. La Grande île est immense et les défis le sont autant.

Le passage aux énergies renouvelables est incontournable, étant donné que Madagascar regorge de ressources inépuisables en matière solaire, hydroélectrique, éolienne ou encore en biomasse. Le développement des énergies renouvelables est un enjeu essentiel pour la Grande île dans les années à venir. Pour pouvoir répondre aux challenges de l’industrialisation ou du développement global, la seule solution à moyen, court et long termes est de développer massivement les énergies renouvelables. La Grande île est lancée dans cette course à travers la mise en place de sources d’énergie renouvelable et à court terme à travers l’hybridation des centrales thermiques.

A travers le MEH, la transition énergétique de la Grande île est en marche, avec la collaboration de ses divers partenaires techniques et financiers, pour faire face à l’ensemble de ces défis d’envergures. La population pourra ainsi bénéficier d’énergies propres, durables et au moindre coût. Je suis confiant quant à l’avenir. L’énergie, c’est vous, c’est nous tous !

Andry Ramaroson